Nous ne sommes pas les seuls touchés.  Au cours des dernières semaines, d’autres Universités en France ont commencé à se mobiliser contre des déferlantes de gels de postes, des fusions imposées de manière brutale et irréfléchie et des coupes budgétaires drastiques soumises au vote des Conseils d’administration de décembre.

 

Nous commençons tout juste à dresser un état des lieux au niveau national. Si vous avez des informations à nous transmettre sur la situation de ces Universités ou d’autres Universités en France, elles seront les bienvenues : contactez-nous !

 

Vous trouverez ci-dessous les documents dont nous disposons à ce jour, relatifs à la mobilisation de ces Universités :